hébergement cloud

Comment choisir son hébergement cloud ?

Les entreprises en ligne n’ont qu’un problème majeur qui est l’insécurité. Si la majorité des chefs d’entreprises en ligne ont une attirance pour cloud, fauter en choisissant un hébergeur qui ne peut assurer un minimum de sécurité est ce qui freine les ardeurs. Choisir ou ne pas choisir ? Là n’est pas l’intérêt. Savoir faire le bon choix est l’inquiétude. Pour vous épargner toute hésitation, nous vous dévoilons les astuces qui permettent de faire le bon choix de son hébergement cloud.

Exiger la transparence

L’entreprise et l’hébergeur cloud sont des partenaires qui contractent pour une durée indéterminée. Puisque leur relation durera dans le temps, il faut partir dès la phase de négociation sur la confiance réciproque. Cela doit exister avant la signature du contrat. Vérifier la bonne foi de l’hébergeur dont vous serez le client en exige de sa part des réponses à vos demandes.

En demandant le lieu d’hébergement des données

Cette question vous permettra de vérifier si les données se trouvent dans un Datacenter à risque d’insécurité ou de ne privilégier que celui dont les Datacenter sont en France pour des raisons légales de protection.

En demandant le niveau de classification des Datacenter

Ils sont classifiés selon la disponibilité des ressources en quatre niveaux. Les niveaux 3 et 4 sont pourvus d’une bonne disponibilité avec une redondance accrue de leurs systèmes. Ils sont à privilégier.

En visitant les Datacenter

N’y manquez pas lorsque cela est possible. On peut les visiter et en profiter pour vérifier la véracité des renseignements donnés à leurs sujets par l’hébergeur. Usez donc de prudence en demandant cette visite avant toute signature de contrat. Il est vrai que la fourniture de tous ces renseignements peut nécessiter des accords de confidentialité entre l’entreprise et l’hébergeur cloud pour protéger les intérêts de ces derniers.

Réalisez des audits

hébergement cloud

Recommandation de la CNIL garantissant la confidentialité des données, les entreprises ont le droit de réaliser des audits. Leurs conditions de réalisation sont mentionnées sur le contrat initial entre les parties au contrat. Toutefois, l’entreprise peut s’appuyer sur un prestataire externe pour réaliser des audits. Nous vous conseillons de privilégier les hébergeurs qui proposent des outils d’audit automatique dans leurs offres.

Échangez sur la sécurité

Il est impératif que l’entreprise se rassure en échangeant véritablement avec son hébergeur sur le sujet de la sécurité. Il s’agira pour lui de comprendre les moyens qu’il met en œuvre pour garantir la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données qui lui seront transmises. Le bon hébergeur cloud proposera un niveau de sécurité minimum tels les Firewalls ou l’Anti-DDoS. Il est un signal fort que votre potentiel hébergeur dispose d’une offre de sécurité. C’est une indication de la présence des experts dans l’équipe du prestataire.

Vérifiez les certifications

hébergement cloud

Des hébergeurs font le choix de la certification. Les professionnels d’entre eux qui le font entreprennent cette démarche pour prévenir les risques liés à son environnement et s’engager au quotidien à assurer durablement la sécurité de leur système d’information.

À lire …

Quelles sont les montres les plus marquantes de l’histoire ?

Pour approfondir…

… Vous pouvez voir ce site comparatif : https://www.petit-cloud.com/pcloud/.