maison contenaire de luxe

COMMENT ISOLER SA MAISON CONTAINER ?

Vous avez le projet de construire une maison magnifique ou que ce soit et encore déplaçable à votre guise, alors les maisons en containers constituent la meilleure solution pour vous.

La durée, le coût, l’esthétiqueet la rapidité dans la construction des maisons containers reste ses caractéristiques les plus aimés. Néanmoins, l’isolation reste le moyen le plus adapté pour l’aération des maisons containers.

Si vous voulez un devis d’une maison container habitable

L’isolation de la maison container :

La matière principale d’une maison container est le métal. Cette matière a pour particularité de présenter une grande conductivité thermique. De ce fait, une maison container non isolée aura du mal à être rafraîchie en été et sera très difficilement chauffée en hiver. Il est donc très important de calfeutrer tous les recoins d’une maison container pour éviter le moindre échange thermique.

Dans l’idéal, on accordera un soin particulier aux fenêtres qui sont souvent responsables d’importantes déperditions de chaleur (triple vitrage au nord, double ailleurs). Le moindre interstice pourra être comblé à l’aide d’un joint d’étanchéité. Un pare-vapeur devrait être également posé dans la maison car, ce film plastique permet d’éviter la formation d’humidité sur les parois. Plus l’indice de protection pare-vapeur sera élevé, plus il sera efficace.

L’isolation intérieure :

L’isolation intérieure est la solution la plus pratiquée portant, ce n’est pas la plus efficace. Cependant, les choses sont en train de changer et la transition extérieure se fait progressivement. En effet, les déperditions énergétiques (de l’intérieur vers l’extérieur) restent importantes car des ponts thermiques peuvent toujours être oubliés où apparaître à certains endroits. Autre point négatif : si l’isolant intérieur est relativement épais, il va malheureusement faire perdre de l’espace.

Pour en savoir plus sur : Comment freiner en skate électrique ?

Le container étant déjà étroites à la base grâce à ses dimensions, cette isolation ne leur est spécialement adaptée à moins d’avoir plusieurs containers accolés. Si vous préférez cette solution, sachez qu’une épaisseur de six à dix centimètre de laine de roche peut être suffisante pour perdre le moins d’espace possible suivant votre zone géographique. Dans tous les cas, attention aux angles qui sont parfois difficiles à isoler correctement.

L’isolation extérieure :

L’’isolation extérieure impose plus de frais que celle de l’intérieure. Mais néanmoins, elle permet d’envelopper la maison de manière très sûre, ce qui permet d’éviter toutes les déperditions d’énergie. Pour être la plus efficace que possible, un isolant extérieur doit faire entre dix et trente centimètre d’épaisseur. Dans la mesure de votre budget, choisissez l’isolant le plus épais possible. Ce dernier devra être recouvert d’un pare-pluie puis du revêtement de façade choisi.

Enfin, il faut savoir qu’il est possible d’isoler sa maison grâce à de la mousse polyuréthane. Cet isolant n’est pas encore très utilisé mais fait ses preuves aux Etats-Unis. La couche de mousse obtenue permet d’isoler très rapidement la maison. Ensuite, il suffit d’installer un bardage par-dessus, comme on aurait pu le faire avec n’importe quel autre isolant.

Si vous êtes intérraisser par le sujet : allez-ici !

Dans le cas de la maison container à toit plat / toit terrasse, il est impératif d’isoler également le toit. Voyez l’isolation comme une seconde peau de votre maison. Elle doit l’envelopper entièrement.