acheter hélicoptère télécommandé

Notre avis concernant les hélicoptères télécommandés

Les hélicoptères télécommandés sont des appareils à usage précis, mais à plusieurs utilités. Ils servent à des débutants, comme à des professionnels, et sont fabriqués en modèles diversifiés. Il y a divers types d’hélicoptères télécommandés, qui fonctionnent de différentes manières. Nous avons testé certains hélicoptères télécommandés, et nous partageons avec vous, notre avis sur chaque modèle testé.

Les hélicoptères télécommandés à pas fixe

Ces hélicoptères sont dotés d’un seul rotor dit le rotor principal. Ils sont également dotés d’une unique hélice. Ce sont donc des modèles utilisables en majeure partie, par les débutants, et les enfants. Nous avons également remarqué que tous les hélicoptères testés ont des parties en commun :

  • Le rotor anti-couple ;

  • Le rotor de queue ;

Un site spécialisé ici : https://www.france-helico.com/

Le pilotage

Le pilotage de ce type d’hélicoptère est très facile, surtout avec l’habitude. Des mouvements sont difficiles à essayer au début, mais avec le temps, c’est beaucoup plus facile, car le modèle en lui-même n’est pas compliqué. Le rotor, même si son sens de rotation est unique, a la capacité de se tourner dans le sens contraire.

C’est un gage de sécurité en cas d’accidents. La vitesse de l’hélicoptère télécommandé à pas fixe est impressionnante. Lors de sa manipulation, on constate une vivacité et une promptitude, dues à son moteur.

Le décollage

Le décollage avec ce type d’hélicoptère télécommandé est aisé. Il décolle en une ligne droite, et évolue petit à petit grâce à la télécommande que vous manipulez. Exercez-vous énormément avant de vous mettre au dehors, car le vent constitue un véritable casse-tête. Ce n’est pas facile d’assurer le contrôle de l’appareil en intérieur, imaginez alors ce que cela donne à l’extérieur, surtout quand le vent est fort.

Les hélicoptères télécommandés à pas variables

Ces hélicoptères sont beaucoup plus à usage professionnel. En cas de problèmes, de crashs, le rotor principal grâce à ses pâles ne pourra pas se replier. Cela fait alors beaucoup plus de risques de problèmes.

Ce type d’hélicoptère doit se retrouver dans les mains de quelqu’un d’expérimenté. Ils pèsent beaucoup plus que les autres, mais sont sans doute le type le plus recommandé. Les marques qui ont proposé des modèles d’hélicoptères à pas variables en ont vendu énormément, car ils sont beaucoup utilisés pour des compétitions entre professionnels.

Venez voir le test de l’hélicoptère télécommandé my syma

Le rotor

La vitesse du rotor principal est constante. Ce n’est pas le cas des autres types d’hélicoptères télécommandés. Lorsque vous contrôlez les mouvements des pâles, vous faites plus facilement les manœuvres. Également, pour faire la mutation d’altitudes pendant le pilotage, les différents côtés d’attaque des pâles sont ainsi mis en action.

Tout ceci rend l’hélicoptère très stable, et permet de ne pas se gêner beaucoup pour le pilotage. Face au vent, ce type d’hélicoptères télécommandés résiste farouchement, surtout en présence d’un pilote chevronné.

A suivre : Comment jouer au jeu de fléchettes ?

Les hélicoptères télécommandés bi-rotor

Ces hélicoptères possèdent un rotor, qui est doté de deux hélices qui ne tournent pas dans le même sens, mais dans le sens opposé. Ce rotor est appelé un rotor « contrarotatif ». Grâce à ce paramètre, l’hélicoptère est beaucoup plus stable.

L’hélicoptère ne tourne plus sur lui-même, et le rotor de queue n’est plus autant demandé. Ce modèle est plus facile à maîtrise et manœuvrer que les autres, et est très bien pour tester et effectuer des vols stationnaires.