video camescope concert

Petite historique de la vidéo : évolution des frères Lumière au caméscope numérique

Le caméscope a subi toute une série d’amélioration au cours du temps pour que nous puissions profiter de nos jours des caméscopes numériques. L’évolution de l’histoire de l’enregistrement des vidéos commença grâce à l’appareil inventé par les frères Lumières pour permettre aux diverses marques de produire des caméscopes high-tech. Ce dossier vous fait découvrir un petit aperçu de l’histoire et de l’évolution de la vidéo et du caméscope.

Le cinématographe des frères Lumières

Pour mettre au point leur cinématographe, Louis et Auguste Lumière se sont inspirés du premier appareil de prises de vue inventé par Thomas Edison, le kinétographe ou kinétoscope, qui est une sorte de grande boîte en bois percée d’un trou pour regarder individuellement des images. Ces deux frères ont amélioré cet appareil et seront les premiers à l’exploiter commercialement. Ainsi, ils imaginèrent une machine capable de filmer et de projeter des images sur un écran pour que les spectateurs puissent les visionner ensemble. C’est de cette manière qu’en 1895, ils ont filmé grâce à leur cinématographe la “Sortie d’usine” des salariés, d’une durée d’environ 50 secondes.

L’apparition des premiers caméscopes

Après les frères Lumières, c’est Pathé qui décida de commercialiser en 1922 la pellicule  de 9,5 mm de large ainsi que la caméra dotée d’une manivelle en 1923. Ce n’est qu’en 1027 que sort le premier film parlant intitulé “Le Chanteur de jazz”. Puis, la couleur et le Technicolor apparaît en 1935.C’est pendant les années 60 qu’apparurent les premiers appareils portables composés d’un magnétoscope portable et d’une caméra. Ainsi, le premier prototype a été lancé en 1967, et marque le commencement du vidéo amateur. Sony crée en 1982 le premier modèle de caméscope au monde qui use du format de cassette Betamax. Ces modèles de caméscopes ne faisaient toutefois qu’enregistrer, mais ne pouvaient pas lire la casette. En 1985, JVC crée l’équivalent VHS du caméscope de Sony et devient ainsi son concurrent. Ensuite, l’usage du format de cassette Hi8 se démocratisa et est très apprécié par le public puisqu’il est plus compact et pratique.

Le succès des caméscopes numériques

C’est au cours des années 90, plus précisément en 1996 que les premiers modèles de caméscopes numériques font leur apparition et entrent sur le marché grand public, proposant d’enregistrer des vidéos sur un nouveau format encore plus compact que les précédents modèles de caméscopes, la miniDV. En 2001, Sony lança la cassette MicroMV basée sur le format MEPG-2. L’année 2005 fut l’apparition du premier caméscope Haute Définition grand public avec le format HDV. Depuis, les supports ont beaucoup évolué pour permettre aux caméscopes actuels d’utiliser des disques durs, des DVD et de la mémoire flash pour enregistrer des vidéos. Ainsi, actuellement, nous pouvons filmer des scènes en temps réel, et de profiter des vidéos en couleurs. De plus, certains modèles de caméscopes numériques donnent la possibilité de prendre en même temps des photos. De plus, grâce à l’évolution des premiers caméscopes, nous pouvons aujourd’hui visionner des films de qualité.

A lire aussi : Visiophone ou interphone ?